Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar

Les Phallacées et autres membres de cette famille.

27 Mai 2021 , Rédigé par MADAGASTON Publié dans #CHAMPIGNONS

En France il m’arrivait souvent de trouver des Phallus impudicus, qui sont appelés de façon vernaculaire « Phallus impudique » et qui sont des champignons qui évoquent la forme d’un pénis en érection issu d’un sac.

Ce champignon dégage une odeur de cadavre en décomposition qui attire les mouches et la glèbe en haut du pied qui contient les spores du champignon est mangée par les mouches ce qui permet ainsi la dissémination de l’espèce.

Ici je trouve communément lors des périodes de pluies des espèces semblables mais qui possèdent un beau voile jaune d’or et qui se nomment Dictyophora lutea mais vous pouvez l’appeler aussi « Dame voilée ».

Il est évident que si toutes les espèces de phallacées prennent naissance dans des sortes d’œufs, aucune de ces espèces n’est comestibles sauf quand le champignon se trouve encore dans son œuf et c’est la partie centrale de l’œuf en forme d’amande qui peut être croquée crue. Il m’est arrivé d’en goûter et cela possède une saveur rappelant vaguement celle d’un radis.

Contrairement à Phallus impudicus, Dictyophora lutea possède une odeur plutôt agréable et l’espèce qui semble être peu courante voire inexistante ailleurs au monde, ici sur la côte-est de Madagascar il y en a beaucoup et j’ai pu en observer tous les jours à plusieurs endroits pendant plusieurs mois en saison des pluies.

Œufs de Dictyophora lutea

 

 

 

 

 

Une autre espèce de cette famille qui se trouve à Madagascar mais également en France et qui a été importée d’Australie est  Clathrus archeri ou « Doigts du diable » car ces branches en étoile rouge ressemblent à des flammes sorties tout droit de l’enfer. Cette espèce produit également une odeur nauséabonde de charogne ou d’excréments qui attirent les insectes nécrophages. En Allemagne on l’appelle « Tintenfisch » (champignon pieuvre).

Cette espèce a été introduite en Europe au cours du XXème siècle.

Et tant qu’on est dans la vulgarité et dans cette famille de champignons, il existe en France aussi une espèce appelée Mutinus caninus ou Satyre de chien. Cette espèce comme le Phallus impudique sort d’un œuf oblong et le haut du pied est également recouvert d’une substance verdâtre qui contient les spores du champignon. Si je n’ai pas trouvé cette espèce à Madagascar, il y a une autre espèce qui ressemble vaguement c’est un Mutinus ressemblant le plus à Mutinus borneensis mais avec quelques différences.

Ne pouvant pas vérifier les caractères microscopiques du champignon, il m’est impossible de dire s’il s’agit vraiment de cette espèce ou si c’est une variété ou une forme de l’espèce et en attendant je vais la baptiser Mutinus madagascarensis car Madagascar étant la championne de l’endémisme il se pourrait fort bien qu’une espèce ait pu évoluer différemment de l’espèce type. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colus hirudinosus ou appelé vulgairement "cage à mouches".

 C'est un magnifique champignon aux couleurs vives qui fait partie de cette famille mais c’est une espèce thermophile qui aime la chaleur des tropiques car je ne l’ai jamais rencontré en France pourtant il y a, selon la littérature, des exemplaires qui ont été découvert dans le sud de la France. Et pour cette espèce, il existe des espèces avec des différences morphologiques mineures. Cette espèce se trouve souvent sur des matières organiques en décomposition dans le sable.

 

Lysurus periphragmoïdes appelé "champignon puant en treillis pédonculé" est également un champignon des tropiques qui pousse sur sol fertiles ou sur paillis. Le pied du champignon qui sort d'un œuf a une couleur jaune-orange. La tête du champignon ressemble à un grillage de la même couleur que le pied et elle est comblée par la glèbe d’une couleur sombre verdâtre au-dessus de la tige. Ce champignon dégage lui aussi une odeur fétide.

 

Une autre espèce de Mutinus peut être qualifiée de Mutinus ravenelli avec un pied blanc muni de pores et une tête d'un beau rouge ressemblant à la peau d'une fraise des bois.

Et là encore, vu qu’il y a d’autres espèces, variétés ou formes, il est risqué de dire que c’est l’espèce type. Comme il n’y a pas beaucoup de mycologues possédant du matériel adéquat pour la détermination des espèces sous les tropiques, il est évident qu’il y a beaucoup de champignons qui n’ont pas été étudiés microscopiquement.

 

 

 

(Les dessins de Phallus impudicus et de Clathrus archeri ont été réalisés par Roland Sabatier dans le livre le Gratin des champignons qu'on peut trouver dans les bonnes librairies ou encore le commander sur Internet par exemple https://www.amazon.fr/Gratin-champignons-G-Becker/dp/2723406245)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article