Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar
Articles récents

le Jacaranda, ou le flamboyant bleu

1 Avril 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Cet arbre avec ses fleurs bleues-violettes en forme de trompettes est une merveille de la nature. Ici à Madagascar le long d'une rue  qui borde le lac dans la capitale ces arbres forment comme un tunnel bleu lors de la floraison. On ne peut rester insensible devant ce spectacle féerique et quand on passe sous cet arbre il y a des gouttes d'eau qui en tombent. Quand les fleurs tombent de l'arbre cela fait un tapis bleu sur le sol. La floraison peut s'étaler sur deux mois de l'année. J'en ai planté un dans mon parc mais il a encore moins de un mètre et il me faudra patienter encore car il parait qu'il ne fleurit qu'après avoir atteint au moins deux mètres de haut.

 

Jacaranda ou flamboyant bleu  (Jacaranda obtusifolia)

Lire la suite

Un  spectacle permanent dans  la nature

1 Avril 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Souvent lors d'une ballade dans la nature on ne peux que s'émerveiller devant l'ingéniosité dont fait preuve la nature, par ses formes et ses couleurs et ce sont des trésors qui nous sont offerts pour peu qu'on soit capable de ne pas passer indifféremment devant ce merveilleux spectacle.

Bien entendu tous les fruits qu'on peut voir ne sont pas comestibles mais pourtant ils cachent certainement des propriétés qui ne nous ont pas encore connus. Voici quelques espèces végétales qu'il m'a été donné de photographier durant mes pérégrinations.

Voici le fruit du Cicas qui est une plante préhistorique qui se classe entre les fougères et les palmier. c'est la seule espèce de cette famille mais il existe des Cicas mâles et des Cicas femelles. 

 

Ce fruit arrivé à maturité est parfois consommé un peu comme les nèfles chez nous car il doit être blet. 

Le "Bunga pitsou" comme ils l'appellent ici se colore d'une belle couleur orange quand le fruit est mûr et on peut le consommer. C'est de la famille des fleurs de la passion.

Les fruits d'une espèce d'Eucalyptus

Une espèce d'Ananas sauvage très commune par endroits. 

Le "Bounga pitsou" est une liane qui s'accroche à un tuteur mais cette liane peut également se contenter de croître sur le sol.

Les fleurs de ces fruits ressemblent aux fleurs des plants de pomme de terre.

Bien entendu la plupart de ces fruits ne sont pas comestibles mais chaque chose dans la nature a son utilité, ne serait-ce que pour le plaisir de les contempler.

Lire la suite

L'instruction tout azimut est-il l'alpha et l'oméga de l'Homme?

31 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

 

Naturellement nous ne nous permettrons pas de confondre l'éducation et l'enseignement car s'il est correct d'être bien éduqué, il ne sert pas à grand chose d'être renseigné sur tout car chacun choisira la voie qu'il préférera ou qu'on lui imposera qu'il soit diplômé ou non. Pour ma part je ne possède pas même mon certificat d'études primaires car j'ai quitté l'école après que mes parents pensaient naïvement que j'étais doué pour les études. En fait j'avais une sainte horreur qu'on m'impose quoi que ce soit.

Pour commencer on m'a imposé d'apprendre une langue barbare qui était le français car ma langue maternelle jusqu'à l'âge de six ans était exclusivement le parler francique mosellan, (oui une des langues parlée par le Grand Charles qu'on appelait le Magnus) hé oui ! je parlais le francique mosellan. Bon, je ne vais pas pour autant jeter la pierre à celui qui m'a forcé à apprendre le français car si j'écrivais dans ma langue maternelle très peu de personnes me comprendraient.

Mais une personne qui a été très brillante  dans les écoles et très instruite est-elle pour autant plus intelligente qu'une personne qui n'a jamais été à l'école?

Hélas, si c'était si simple de devenir intelligent on n'en serait pas au point où le monde ne sait plus à quel saint se vouer et encore moins à quel sein s'accrocher pour être consolé.

Non décidément le monde se dirige vers une crise sans précédente dans les temps modernes et il va falloir changer son fusil d'épaule comme on dit à l'armée.

La surproduction a montré ses capacités et ses inepties à vouloir produire toujours plus sans tenir compte des dégâts que cela occasionne. Et la cause de cette surproduction a été causée par un enseignement toujours plus spécialisé qui consistait à optimiser au maximum tout azimut sans tenir compte de tous les paramètres qui feront voler en éclats les industries qui ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes à force de surexploitation et de surproduction aveuglée par le gain. Mais ce n'est que l'avis d'un être inculte qui a choisi une autre voie en un autre lieu et où le temps s'est arrêté au moyen âge.

Pas besoin d'instruction pour casser des mottes de terre qui assureront le repas de tous les jours quand l'argent ne vaudra plus rien ou que les portes des magasins seront fermées.

Le lot quotidien de millions de personnes qui même avec une instruction ne seraient pas plus avancées.

Quand il n'y a pas de travail rémunéré on se débrouille comme au moyen âge et on fait sa lessive soi-même.

Il n'y a pas de sot métier et le porteur de pierre ne polluera pas avec un camion.

Un vendeur de lait à Madagascar

La canne à sucre se presse ainsi pour en extraire le jus qui sert à sucrer le café. Tout est produit sur place (canne à sucre et café) Donc pas besoin d'aller au bout du monde pour s'approvisionner.

Lire la suite

La zénitude attitude

30 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

En cette douloureuse période où on est coupé de tout ce qu'on aime faire, où l'incertitude plane au-dessus de nos têtes comme des condors qui tournent et tournent encore dans un ciel où rien n'est écrit en ce qui concerne l'avenir, gardez votre zénitude.

En effet, le moral compte beaucoup pour votre organisme et si vous vous sentez abattu, si vous avez des pensées moroses, si vous vous ennuyez, si tout ne se réalise pas selon vos vœux, si... si... si, alors il est grand temps de vous remettre à sourire, à rire à vous tordre de rire même car c'est bon pour le moral, et le moral fait entièrement partie de votre santé. En effet saviez-vous que le moral influence votre système immunitaire. Et je ne vous souhaite pas de mourir d'ennui si vous êtes épargné par le virus.

Pour ma part, après plus de soixante douze printemps on peut dire que je porte le plus gros de mon avenir dans le dos et que ce que je vis encore, je ne le considère que comme du bonus qui m'est accordé et je ne pense même pas au futur car j'ai une tête de linotte et J'ai l'habitude de construire mon nid avec insouciance sans me préoccuper de ce qui pourrait m'arriver. C'est d'ailleurs une faculté qui est très avantageuse car je peux relire plusieurs fois le même livre, revoir souvent le même film etc. et surtout oublier très vite les mauvais moments de ma vie.

Donc, courage, fuyez la morosité comme le virus et inventez des moments qui vous donnent du bonheur mais ne faites pas trop d'enfants tout de même car pensez au chômage qui s'intensifie.

 

Lire la suite

A quoi servirait que je me décarcasse?

29 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

 

En ce moment c'est la pleine saison des baies roses et j'ai plusieurs arbustes et arbres qui sont garnis de ces grappettes rose-rouges qui tranchent sur le vert du feuillage. Ces baies sont également appelées  poivre rouge et on entend souvent qualifier cet arbre de faux poivrier malgré que cela n'ait rien à voir avec le poivre à part peut-être la taille des baies. Son véritable binôme est schinus-terebinthifolius.

En fait le vrai poivrier est une liane qui a besoin d'un tuteur alors que l'arbre de baies roses peut devenir un véritable arbre. C'est pour cette raison que je ne laisse pas grandir de trop et que je coupe régulièrement les branches afin de pouvoir récolter plus facilement les baies.

Alors qu'ici à Madagascar on est prêt à m'acheter ces baies à raison de 0,25 € le kilo, sur Internet ces grains sont vendues à raison de 3 € les 10 graines ce qui représente environs à vue de nez 3 gr donc si mes calculs sont exacts ces graines seront vendues environs 1000 € le kg à la louche  si vous achetez ces graines par sachets de 10 graines. Bien entendu ces graines sont destinées à être semées afin de reproduire un autre arbre mais il faut savoir qu'il faut un arbre mâle et un arbre femelle pour que des baies puissent se former car avec un arbre mâle on aura des fleurs mais jamais une seule baie.

 Donc comment savoir si ces baies vendue à un tel prix comportent des baies qui vont devenir des arbres mâles et femelle? d’autant que le taux de germination peut être très faible car pour ma part j'ai acheté par exemple une soixantaine de sachets de 3 graines de roses du désert et j'ai obtenu environs le tiers de semences qui ont germées. Donc le taux de germination étant très faible il faudrait acheter des dizaines de sachet de graines pour être sûr d'avoir quelques graines qui vont germer.

https://www.boutique-vegetale.com/p/schinus-terebinthifolius-faux-poivrier

C'est certainement cela qu'on appelle le commerce équitable. Donc pour ma part je préfère laisser pourrir le surplus sur les arbres plutôt que d'enrichir les grossistes qui profitent de la situation pour se gaver.

Bien entendu je pourrai moi aussi expédier la récolte vers des pays comme la France malheureusement avec les certificats phytosanitaires et autres droits de douane, je préfère ne rien faire et ne pas me décarcasser pour des clopinettes.

 

Lire la suite

Quelques images d'un autre monde.

28 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Étant donné le confinement général qui se confirme, j'ai une pensée pour ceux qui, cloîtrés entre leurs quatre murs rêvent d'images d'ailleurs. J'ai cette chance de résider ailleurs et je me suis dit qu'il serait peut-être bon une fois de plus de sortir de mes archives quelques images de Madagascar .

Pour l'instant d'après les nouvelles d'hier il n'y aurait qu'un seul cas grave de Covid 19 ici dans le pays et pas de décès causé par ce virus... mais cela peut changer, ce que je ne souhaite pas. En effet Madagascar a bien assez souffert déjà par la peste, les sauterelles, les cyclones et j'en passe et des plus mauvaises encore.

Pour qu'on puisse se faire une petite idée, voici quelques images dont la première qui est celle de ma famille devant notre case de 400 m² plantée sur un terrain de deux hectares. Puis je vous prierai bien d'entrer dans le hall mais je ne vous ferai pas visiter toute la maison car c'est réservé à ceux qui m'honoreront de leur visite et qui seront les bienvenus... (quand la pandémie aura totalement disparue... cela  s'entend naturellement car recevoir quelqu'un sans pouvoir lui serrer la pince et être obligé  lui parler avec un masque sur le nez n'est pas très approprié).

Ma petite famille devant notre "arbre de Noël"

Quand je vous inviterai à entrer chez moi...

 Donc après avoir passé certaines portions de routes défoncées pour venir vers mon lieu de résidence...

Vous arrivez au bord du canal des Pangalanes d'une longueur de 600 km sur la côte-Est du pays

Parfois le canal des Pangalanes est relié à l'océan Indien avec ses plages immenses et parfois les maisons sont construites "les pieds dans l'eau" comme on dit ici pour valoriser les constructions et dire qu'on est en bord de mer.

Bien entendu ce n'est pas la vie rêvée pour tout le monde car les zébus portent le joug encore de nos jours.

Et souvent hommes et bêtes pataugent ensemble dans la boue des rizières

Mais il y a également des moments de grandes satisfactions quand on rentre par exemple de la pêche sans revenir bredouille.

Lire la suite

Le problèmes des retraites et le Covid-19

27 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Oserions-nous de croire en la théorie qui consiste à régler une fois pour toutes le problème des retraites.
Que ce soit en France ou ailleurs au monde, l'amélioration des conditions de vie a prolongé considérablement la longévité et conjointement les familles ont moins d'enfants car les enfants étaient en quelque sorte des garanties pour aider leur parents quand ils étaient âgés.
En prenant simplement mon exemple, je suis l'aîné d'une fratrie de six enfants mes cinq frères et sœurs on donné naissance à une moyenne de 1,2 enfants par couple ce qui fait que 10 personnes ont eu en tout 6 enfants. Comment six enfants pourraient-ils payer la retraite de dix personnes?
En fait, nous faisons entièrement partie de la grande famille des mammifères qui sont au même titre que la faune et la flore des organismes vivants. Or dans la nature les organismes faibles ou trop vieux sont généralement condamnés comme nous pouvons le constater si nous ne sommes pas aveuglé par la morale ou autres considérations.
En effet dans un nid d'aigle par exemple un aigle va pousser hors du nid le plus frêle afin que le plus fort puisse bénéficier d'un maximum de nourriture et il en est de même pour les champignons par exemple qui se livrent un combat de tous les instants afin de pouvoir s'installer dans un endroit propice à leur développement et de ce fait ils sont capables de synthétiser des substance abiotiques ou antibiotiques pour se défendre ou pour attaquer d'autres espèces et prendre leur place ou défendre leur place.
Donc étant donné que les hommes sont trop nombreux sur la terre et que les richesses naturelles commencent à manquer et qu'on se refuse à recevoir une bombinette sur la tête envoyée par d'autres qui ont eux aussi développé des armes de destructions massives il faut trouver un autre moyen de rétablir la situation qui est devenu un sac de nœuds gordien.
Quoi de mieux que de répandre un virus qui va réguler ce problème en ne laissant vivre que les personnes bien portantes et éliminer celles qui sont malades, faibles, vieilles et réguler encore plus les naissances etc.
Oui, je sais je délire souvent depuis que je suis devenu vieux et sénile car si je me suis retiré non pas sur une île déserte mais dans la brousse d'un des pays parmi les plus pauvres de la planète c'est un peu pour échapper aussi aux règles et aux réalités cruelles de la vie d'aujourd'hui et que je peux fantasmer autant qu'il me plait.


 

Lire la suite

Quelques images de la vie de tous les jours dans la capitale de Madagascar

26 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Antananarivo, la capitale de Madagascar est une ville dans les hautes terres avec des rues sinueuses et pentues pour beaucoup car il y a de nombreuses collines ainsi que des zones humides où on plante des parcelles de riz. 

L'enchevêtrement de rues et de ruelles encombrées par les marchands de l'informel et une circulation dense génère un ensemble confus, désordonné, incohérent autrement dit un imbroglio difficile à démêler car il n'y a aucun feu tricolore et souvent les panneaux de circulation sont scié à la base pour récupérer la tôle ou la ferraille.

Le transport urbain se fait principalement par des camionnettes genre minibus où sont entassés parfois plus de vingt personnes. Plus de neuf personnes sur dix empruntent ce genre de transport dans la capitale mais il y a également des taxis genre 2 CV ou R4 ainsi que d'autres modèles de véhicules.

 Bien entendu c'est le secteur du commerce qui emploie le plus grand nombre de personnes qui vendent généralement des produits à bas coût importés directement de Chine. Mais les emplois fixes étant très rares, c'est l’opportunisme qui règne en maître car on vous demandera de garder votre voiture, de porter vos courses, de laver votre véhicule etc.

En ce qui concerne les métiers ou les emplois qui permettent d'avoir un revenu, ils sont très variés et souvent on fait tout à partir de bric et de broc par exemple on fabrique des brouettes à partir de vieux fûts en tôle ondulés. Pour la ferronnerie ou la fabrication d'objets en ferraille on travaille directement sur le sol.


Naturellement les jeunes femmes ayant souvent des enfants en bas âge à nourrir n'ont souvent aucun autre moyen que de se vendre en appelant cela un passe-temps ou un massage. Et c'est la pauvreté extrême qui les pousse à ainsi contribuer à acheter le minimum vital pour elle ou leurs enfants car souvent elles tombent enceinte et les pères biologiques ne prennent pas leur responsabilité. c'est une des raison qui fait que de nombreuses jeunes femmes feraient tout et n'importe quoi pour trouver un vieux retraité qui vient de l'étranger car avec lui au moins, elles auront de quoi subsister un jour un mois ou trouver l'homme qui leur permettra de partir ailleurs car dans "Le Routard" j'ai pu lire il y a quelques années que lorsqu'une jeune femme peut se mettre avec un étranger, qu'il lui sauve la vie, ce qui veut dire simplement qu'il lui permet d'améliorer considérablement ses conditions de vie.


Il faut savoir que la plus grande majorité de la population dans la capitale ne possède pas l'eau courante dans leur domicile et ils sont obligés d'aller acheter leur seau d'eau à la borne fontaine la plus proche et souvent on peut voir des gamins transportant des seaux d'eau plus lourds qu'eux.


Mais il y a également de nombreuses personnes sans emploi ou même des infirmes qui trouvent un moyen de gagner leur vie en fabriquant par exemple un instrument à cordes avec quatre planches et qui en sortent un rythme endiablé. Souvent on peut voir des emploi insolites comme des carcasses de véhicule trimbalé sur des charrettes à bras, ou encore des personnes qui transportent des charges sur leur tête etc.

 

Lire la suite

Voyage virtuel à Madagascar et quelques aspects de la vie quotidienne.

25 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

 

Oui je sais, en ces moments de confinement on ne peut rêver qu'aux voyages. Et c'est pourquoi je veux partager avec vous les voyages que j'ai effectué à travers Madagascar ou nommée parfois la Grande île car c'est la plus grande des îles à côté de l'archipel des mascareignes. On la nomme aussi l'île rouge à cause de sa terre rouge la latérite.
Par exemple aux abords de la capitale on peut voir de nombreuses fabriques de briques dont les briques sont façonnées à la main avec cette terre rouge qui est chauffée dans des fours sommaires qui sont eux-même constitués de briques simplement entassées les unes sur les autres. Mais souvent on peut voir aussi des murets construits directement avec cette terre rouge qui durcit d'elle-même sous les rayons d'un soleil ardent.

 

Voici un exemple que j'ai filmé en montrant comment on fabrique une brique en quelques secondes à Madagascar

 

https://youtu.be/y3zXulULDc0

 


Cette terre rouge est malléable quand elle est mouillée un peu comme de l'argile ou de la pâte à modeler.


Des ouvriers extraient directement cette terre et la mettent dans une forme puis l'ayant extrait de cette forme ils la pose directement sur le sol pour la faire sécher au soleil avant de la faire durcir dans un four.


On peut voir ces "briqueries" rudimentaire aux abords de la capitale directement à coté des nombreuses rizières.


Mais ce qui frappe en premier quand on arrive dans la capitale c'est toutes ces personnes dans les rues, le commerce informel qui tient le haut du pavé et la débrouille qui est de rigueur afin de pouvoir faire bouillir sa marmite de riz jusqu'à ce qu'elle dégage cette odeur de riz qui colle au fond de la marmite.

Pour les étrangers qui visitent la capitale c'est une impression de dénuement et de surpopulation, d’infrastructures d'un autre âge qui empêche une circulation fluide. Une impression de pauvreté, mais une pauvreté heureuse car on peut voir le sourire sur les lèvres de la plupart des personnes et cela vaut toutes les richesses du monde. Nul n'est besoin de beaux monuments de belles constructions pour vivre heureux en se contentant de ce qu'on peut avoir.

Mais si on n'a pas assez de touristes on prend les devants et on installe dans les provinces des centres du tourisme virtuel...(même si ceux-ci n'ont jamais servi).
 

Lire la suite

Continuer à vivre ou survivre au coronavirus? That is the question.

24 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Hé oui ! Je le sentais gros comme une maison que cela arriverait un jour et que l'humanité irait se heurter la tête la première dans un mur et que ce serait le mur qui tomberait car  c'est toujours le plus intelligent qui cède en premier et comme le disait déjà ce cher Albert: "je suis convaincu de deux choses: de la bêtise humaine et de l'immensité de l'univers mais pour cette dernière je n'en suis pas certain."
Donc maintenant qu'on y est plongé jusqu'au cou avec interdiction de baisser la tête, essayons de raisonner de façon lucide:
Que vaut encore l'argent, l'or, les pierres précieuses et ces tableaux de maîtres? Rien du tout car toutes ces valeurs ne se mangent pas et comme plus rien n'est produit et si vous n'avez pas de denrées alimentaires allez-vous manger vos valeurs?
Pour ma part, comme je vis à quelques centaines de mètres du bord de l'océan Indien, je ne manquerai pas de poissons car ici il y a un canal de 600 km de long qui passe à un jet de pierre de la maison, un fleuve qui a son embouchure  dans le village voisin et naturellement l'océan qui est rempli de poissons et autres fruits de la mer. et c'est sans compter avec mes cent kg de viande sur pied dans mes clapiers et cette viande se reproduit de façon exponentielle car il suffit de leur donner leur ration d'herbe ou de feuilles tous les jours ce qui ne coûte que la peine qu'on se donne en régulant les naissances selon les besoins car ce n'est pas la peine de surproduire.
Donc comme mon problème de nourriture est réglé, passons à la phase suivante, c'est à dire comment se prémunir de ce virus.
En fait, Il faut avant tout renforcer au mieux ses défenses immunitaires et ne pas paniquer car à tout problème il existe une solution.
Donc il n'est absolument plus question de compter sur les autres car tout le monde est logé à la même enseigne et c'est le "confinement qui peut" à défaut "du sauve qui peut".
Donc il faut se donner le plus de chances possibles face au coronavirus.
En fait, pour renforcer notre système immunitaire il faut renforcer la production de nos globules blancs... car ce sont eux qui vont se battre au corps à corps avec ce sale virus.
Mais comment faire docteur allez-vous me demander et je vous répondrai que si j'avais possédé plus de quelques milliards de neurones en état de fonctionner, je serait peut-être devenu docteur qui sait?
Mais quoi qu'il en soit, il faut ingérer tout simplement quelques aliments qui vont renforcer vos cellules en leur fournissant des armes de destruction massive: Donc ne me demandez pas d'où je tiens les infos mais que c'est dans les intestins que sont produites la plupart des cellules qui forment notre système immunitaire.
Et pour ce faire fournissez des armes à vos intestins comme des aliments vivants (non je ne suis pas fou rassurez-vous) car, par aliments vivants je pense notamment à la choucroute crue par exemple qui est très facile à produire en quelques jours et vous trouverez ma façon de la préparer sous un de mes articles du blog car la choucroute est un aliment fermenté donc avec de bonnes bactéries qui vous aideront à passer ce cap difficile et vous ne risquez pas la pénurie car la choucroute se conserve facilement pendant un an sans faire appel au congélateur ou autre méthode que de la mettre à l'abri de l'air. Bien entendu il en existe bien d'autres comme le kéfir par exemple le yaourt, certains fromages d'autant que si vous pouvez aller chercher du lait dans une ferme vous y pressez le jus d'un citron et devant vos yeux, vos yeux hagards le lait se divisera en eau dans laquelle nage une masse blanche pâteuse qu'il suffit de presser dans un  linge puis de la laisser égoutter une nuit et vous aurez du fromage mais ne le dites à personne car c'est un secret que je ne confie qu'à vous..
Donc en deux mots mangez des probiotiques, des aliments fermentés et pourquoi pas du propolis (produit dans les ruches) et du sélénium qu'on trouve dans les abats, le jaune d'œuf, les crustacés et les fruits de mer, la viande, les céréales par exemple.
Et comme c'est le printemps qui s'annonce en France, plutôt que de courir au supermarché pour aller acheter votre salade traitée on ne sait comment, allez à la campagne avec un grand panier et un couteau vous trouverez dans les taupinières des pissenlits, de la petite oseille sauvage en bordure de sentiers bucoliques, des pointes d'orties dans les terrains vagues qui feront une soupe dont vous me direz des nouvelles, en plus de la ciboulette sauvage sous de vieux pommiers avec des morillons, des morilles des entolomes de printemps, des gyromitre sous les grands pins sylvestres, des pézizes veinées qui sentent très fort le chlore , une odeur qui disparaît à la cuisson. Non décidément abandonnez les zones à risques comme les supermarchés et allez à la campagne et servez-vous gratuitement dans la nature si vous connaissez encore des endroits où l'homme n'a pas tout détruit avec sa monoculture.

Un de ces jours je vous parlerai des plantes sauvages comestibles.
C'est pour votre bien.

Ah!  la campagne avec ses trésors cachés ces trésors inconnus et méprisé par la plupart de ceux qui veulent vivre une vie de facilités.

C'est parfois en lisière ou dans les bois qu'on trouve des tas de végétaux qui sont comestibles champignons et fines herbes qu'on prend pour des mauvaises herbes mais si bonnes pour la santé.

Les buissons épineux sur sols calcaires cachent souvent des Tricholomes de la St Georges qui sentent bon la farine. C'est un champignon de printemps si bon mais si méconnu pourtant.
 

Lire la suite

Le pic à glace de Madagascar

23 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Ce matin en me promenant autour de chez moi comme j'ai l'habitude de le faire chaque matin, je suis tombé bouche bée devant un champignon de la famille des phallacées.
S'il m'a été permis de trouver de nombreux spécimens de cette famille en France, ici à Madagascar les champignons ne résistent pas longtemps à l'ardeur du soleil de la journée.
Donc cette espèce de phallacée trouvée ce matin ressemble par sa forme à un Satyre de chien (Mutinus caninus) mais la répartition de la glèbe n'est pas identique à l'espèce précitée. En effet sur l'espèce type la glèbe forme un capuchon au sommet du pied alors que sur l'espèce que j'ai trouvé ce matin la glèbe forme des taches plus ou moins allongées sur le pourtour de la moitié supérieure du pied qui dans sa partie inférieure est garni de gros pores dans un champignon entièrement creux.
 Bien entendu je suis allé consulter sur le Net pour savoir si cette espèce a déjà été publiée mais je n'ai rien trouvé et toutes les espèces de ce genre qui ont été photographiées aucune ne ressemble de près ou de loin à l'espèce que j'ai trouvé et donc je vais le nommer "Pic à glace de Madagascar" en attendant qu'un latiniste veuille bien faire une diagnose latine pour la décrire et ainsi lui conférer sa place qu'il mérite dans la littérature sur les champignons en lui attribuant un binôme.
Bien entendu je pourrai donner des informations supplémentaires taille, biotope, lieu exact de la trouvaille, odeur, saveur etc.
Mais je crains d'ennuyer le commun des mortels avec des considérations qui n'intéressent que les spécialistes qui, quand ils auront trouvé l'espèce se hâterons de  mettre ses spores et autres articles du champignon sous un microscope voire même de déchiffrer son ADN etc. 
Mais pour ma part, même en étant un indécrottable curieux, je ne peux pas m'intéresser à tout non plus car j'ai aussi une vie qui n'est pas seulement dédiée à faire des découvertes.


 

Donc ce champignon n'est en réalité que le fruit d'un organisme souterrain composé de filaments qui absorbent les minéraux et autres se trouvant dans le sol et s'en nourrissent pour former le fruit du champignons porteur de spores qui vont être disséminées par le vent ou les insectes et finiront par recréer en d'autres lieux l'espèce. Ce Mutinus prend naissance dans un œuf puis il sort de son œuf pour former ce qu'on appelle vulgairement un champignon.

Lire la suite

Comment bien gérer sa vie et augmenter considérablement son emploi du temps.

22 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Ceux qui comme moi ont des lacunes concernant la capacité à mémoriser ou à transmettre des infos d'un neurone à l'autre pensent peut-être qu'ils sont lésés.
Mais je peux rassurer ceux qui pensent cela car il est très facile de se prendre en main et d'augmenter sa capacité voir de dépasser beaucoup d'autres personnes en augmentant ses moyens d'organiser sa vie différemment.
Par exemple vous avez l'intention de faire quelque chose mais au moment d'y penser vous n'avez pas le temps où alors l'endroit est inapproprié pour le réaliser. Alors qu'il est si facile d'acheter un petit carnet et d'y noter au fur et à mesure ce que vous devez faire en y ajoutant par exemple des codes de priorité (très urgent = 1, un peu moins urgent = 2 etc.)
 Bien entendu si vous avez hérité d'une mémoire exceptionnelle et que vous êtes capables de mémoriser et de vous rappeler au moment opportun ce que vous avez à faire, il est inutile de prendre des notes. 
Pour ma part, je peux vous donner un exemple qui m'arrive régulièrement à savoir que sur mon terrain je possède un puits car je ne suis pas relié au réseau d'eau et naturellement je possède un château d'eau car les coupures de courant étant fréquentes il ne me servirait à rien d'avoir une pompe électrique avec un sur-presseur car quand il n'y a pas de courant... il n'y a pas de courant. Donc comme le château d'eau est surélevé par rapport à la maison, je n'ai pas besoin de courant car avec la pression du poids de l'eau se trouvant dans le château d'eau cela suffit pour avoir de l'eau à n'importe quel moment. Sauf bien entendu qu'il faut faire l'appoint avec une pompe électrique chaque jour afin que le réservoir du château d'eau soit toujours rempli... sauf que lorsque je mets la pompe en marche, j'oublie régulièrement de vérifier quand le réservoir est plein et il arrive que la pompe fonctionne pendant des heures avant que je me souvienne de l'avoir mis en marche. Donc j'ai pris la ferme et définitive résolution de confier ce travail à ma femme  qui possède un sens très strict de l'intendance et qui n'oublie jamais rien.
En second, Il convient de ne pas se lancer à l’aveuglette dans un travail en pensant qu'en commençant tout de suite sans réfléchir à le faire on le réalisera mieux ou plus vite. Ce qui n'est vrai que si on fait un travail répétitif ou un travail qu'on connait bien et dont on est certain du résultat final.
Par contre si on doit réaliser un travail dont l'issue peut être incertaine ou mal exécutée, il vaut mieux passer une partie du temps à étudier d'avance toutes les étapes afin de trouver les meilleurs moyens et d'être sûr d'avoir à portée de main ce dont on a besoin pour réaliser ce travail. Par exemple si vous devez écrire un article comme je suis en train de le faire et si vous n'avez pas chargé la version de Word qui possède un correcteur d’orthographe et qu'il vous arrive de faire des fautes d'inattention comme c'est le cas chez moi, vous allez perdre du temps à relire de nombreuses fois vos écris ou alors vous vérifiez sur Internet dans un correcteur d'orthographe les mots dont vous doutez de l'orthographe.
 Il en est de même si vous voulez bricoler dans votre atelier et que vous devez percer un trou mais qu'il n'y a pas de courant et que vous ne possédez pas une perceuse avec un accus votre travail, sera remisé aux calendes grecques.
 Donc il est bon d'avoir de la méthode, de vérifier si tout est à point quitte à faire un croquis ou un brouillon afin de pouvoir rectifier ce qui n'est pas parfait. Pour ma part, comme il m'arrive d'être têtu comme un âne, je commence à me lancer des défis permanents en commençant toujours par le plus difficile. Ainsi lors d'un examen pour un brevet de maîtrise en candidat libre dans ma jeunesse j'ai commencé par faire l'opération la plus longue et la plus difficile en priorité alors qu'elle devait être réalisé à la fin et c'est pour cette raison que j'étais un des rares à avoir trouvé la solution du problème et un des rares à avoir loupé l'examen car je n'ai pas eu le temps de faire les autres opérations. mais cela n'a en rien impacté ma vie car j'ai changé de métier que j'ai appris sur le tas et comme c'était un métier en constante évolution, il ne servait absolument à rien de vouloir passer des examens pour réussir dans ce métier en rapport direct avec la mise en place et la maintenance d'appareils toujours plus sophistiqués pour exercer des contrôles, de la régulation, et de la sécurité dans le secteur de la chimie industrielle.
Un jour on m'a demandé de mettre en place un appareil qui pesait 130 kg et qui contenait une certaine charge radioactive. Alors que les gens du bureau d'études ne s'étaient pas penché sur le problème de la mise en place à quelques mètres au-dessus du sol avec impossibilité de percer ou de souder sur place pour fixer un support à cause d'une atmosphère explosive, on m'a donné tout le temps nécessaire pour étudier le problème et réaliser les travaux avant car au moment de la mise en place, deux personnes qualifiées venant de la capitale, un ingénieur, un cariste et mon chef étaient présents pour assister à l'opération qui s'est bien déroulée grâce à un collègue qui est resté avec moi pendant que toute la smala était partie avant le début des travaux pour boire un café en salle de contrôle.
Hé oui, parfois il suffit d'oser et de ne pas rameuter tout le monde pour réaliser des opérations délicates où chacun va donner un avis différent.
Et puis il y a aussi les opérations de longue durée qu'on ne peut pas planifier à un moment donné ou réaliser en une fois et il est alors  bénéfique de planifier des actions limitées en réservant chaque jour le temps nécessaire pour faire avancer le schmilblick.
Et naturellement si vous voulez par exemple créer votre Eden sur terre cela ne se fera pas en un jour et ainsi pour ma part, j'entreprends tous les jours de faire quelques chose dont je ne verrai peut-être plus le résultat final car ce matin encore j'ai coupé une dizaine de boutures de liane de poivriers que j'ai mis dans des sachets de terreau afin qu'ils prennent racines avant de les planter dans ma petite forêt vierge où à chaque pas je croise un arbuste ou une plante qui est passée dans mes mains. Mon fils m'en sera peut-être gré le jour où je mangerai mes plantes par la racine.
Ci-dessous quelques endroits où j'ai traîné mes guêtres pendant plus de trente années sur la plateforme chimique de Carling-Saint Avold en mettant en oeuvre tous les jours des principes de rigueur et le travail est devenu pour moi une distraction et non plus une obligation.


 

 

 

Lire la suite

Il est où? il est où l'bonheur?

21 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Il est des fois où on ne se sent pas bien dans sa peu, la vie nous parait triste, morne, monotone ou encore on rêve à quelque chose de mieux, d'une herbe plus verte, d'atteindre le pot de confiture qui est tout en haut du buffet et que même debout sur une chaise on ne peut atteindre on rêve de gagner au loto pour enfin pouvoir s'offrir la belle vie, faire ce qu'on a envie de faire, faire plaisir à ceux qu'on aime, faire un beau voyage etc. La liste des envies seraient bien trop longue car chacun aspire à une vie meilleure.
"Alors quoi faire docteur? " Demanderait Bugs Bunny s'il était capable de parler.
En fait si on remonte pas si loin dans le passé, on se rend compte que beaucoup de gens à la campagne comme en ville se satisfaisaient de ce qu'ils avaient et ils n'étaient pas plus malheureux que nous de nos jours où tout est possible.
Il y a cinquante ans à peine, un voyage en train était un événement. Dans les villages on voyait passer une voiture seulement certains jours dans la semaine. quand on travaillait on avait un salaire de misère et ma mère me racontait que lorsqu'elle plongeait sa main dans son porte-monnaie pour s'acheter une pelote de laine, un lé de tissu ou des boutons pour se confectionner des habits, elle avait la sensation de commettre un vol car elle se souciait de pouvoir joindre les deux bouts du mois.
En fait si on est capable de se contenter de ce qu'on peut se permettre ou de savoir faire preuve d'abnégation, on aura remporté une grande victoire personnelle et non seulement on ne vivra plus dans un monde virtuel ou le verbe avoir est plus important que le verbe être.
On commence à comprendre maintenant que la surconsommation de biens ne peux mener nulle part car il faut commencer par se raisonner et se dire que ce n'est pas avec quelques millions sur son compte en banque qu'on sera plus heureux. La richesse et le bonheur se construisent dans le cerveau de chacun et si on est capable de se contenter des petits bonheurs de tous les jours, et si on en manque il est tellement facile de changer de régime alimentaire, de couleur des murs et des meubles, de s'émerveiller des miracles de la nature et j'en passe car il suffit de regarder le ciel un soir sans nuages et on sera en, mesure déjà de se rendre compte qu'on n'est même pas un grain de poussière dans l'immensité de l'univers et qu'on doit se sentir humble et ne pas se prendre pour le nombril de cet univers.

 

 

Lire la suite

Lettre de France

20 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Dernièrement j'ai reçu un mail d'un copain dont je n'avais plus de nouvelles depuis longtemps. Il m'a écrit en code car il craignait certainement que son message ne soit intercepté en route.
Donc il a commencé son message par ces mots, je le cite: "té ou? tu fé koi?
Alors quand je lui ai fait comprendre que je résidais à Madagascar il m'a répondu: " sé ou madalascar"
J'ai donc employé ma plus belle plume pour lui répondre:
" Tu vois où se trouve Paris? Et bien tu vas à Paris puis tu descends vers le sud jusqu'à ce que tu arrives au bord de la mer méditerranée que tu traverses et tu te retrouves sur le continent africain. Tu ne t'affoles surtout pas et tu continues à descendre toujours plus vers le bas... même si tu dois monter parfois pour gravir des dunes, des collines et surtout ne t'arrêtes pas si tu rencontre des animaux que tu ne connais pas parce que certains aiment bien la chair fraîche. Et si tu croises un gros ver de terre de un ou deux mètres de long et qui siffle ou qui agite une crécelle, ne t'arrêtes pas non plus car lui aussi parfois il lui prend de mordre également quand on lui marche sur la queue.
En fait, tu vas aussi traverser deux lignes virtuelles dont l'une est le tropique du cancer et un peu plus bas c'est l'équateur et il est inutile de t'arrêter en si bon chemin car il n'y a rien à voir sur ces lignes.
Donc tu continues à descendre puis descendre encore jusqu'à ce que tu arrives enfin au bout du bout du monde habité avec son cap de bonne espérance, mais n'espère pas arriver chez moi car  tu sauras que tu es descendu trop bas et qu'il faudra remonter légèrement en biais vers la droite puis tu traverses une mer qu'on a appelé le canal du Mozambique. Donc tu traverses ce canal et tu arrives à Madagascar juste sous le tropique du capricorne mais tu n'a rien à craindre car les capricornes ne sont pas dangereux. Donc tu remontes toujours en biais vers la droite et enfin tu arrives sur la côte-Est juste devant la porte de ma clôture et il suffit d'appeler pour que je vienne t'ouvrir".
Il ne m'a pas encore répondu alors j'ai des craintes qu'il n'ait pas tout compris.

 


 

Lire la suite

Comment faire des économies d'énergie

19 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Bien entendu il y a des milliers de façons d'économiser l'énergie et je ne serai pas en mesure de vous les citer toutes, par contre il en est une que j'ai expérimentée et qui a réduit de façon significative ma facture d'électricité grâce à un éclairage de toute la maison avec une simple vieille batterie de voiture de 12 volts.
Bien entendu, vous aurez une certaine période d'adaptation pour vous habituer car ces ampoules de 3 jusqu'à 12 Watts en 12 Volts par exemple n'éclairent pas comme une ampoule de 100 watts en 220 Volts... mais on s'y fait.
Car aurait-on vraiment besoin d'un éclairage maximum pour un couloir, un hall d'entrée, un garage, une cave, un grenier ou encore une pièce où on regarde la télé en laissant la lumière allumée?
Pour ma part j'ai deux lampes de 3 watts en 12 Volts de chaque côté de mon bureau et cela suffit amplement autant pour lire que pour écrire.
En tout j'ai une dizaine voire plus de lampes dans la maison qui sont reliées toutes ensemble sur une vieille batterie  de 100 Ampères qui n'est plus assez puissante car elle ne charge plus assez mais elle me donne autant de courant que je veux car j'ai deux lampes dont une devant et l'autre derrière la maison qui restent allumées toutes les nuits en plus de l'éclairage à l'intérieur de la maison que j'utilise selon les besoins. 
J'ai également une vieille batterie de voitures branchée sur un panneau solaire de 12 Volt qui fait fonctionner une petite pompe solaire afin de donner de l'eau de pluie récupérée dans un tonneau à boire à une centaine de lapins tous les jours. 
On n'a même pas besoin de changer quoi que ce soit à part les ampoules car elles se vissent pour certaines sur les mêmes douilles que les ampoules de 220 Volts. Il suffit de débrancher du réseau électriques tout ce qui est éclairage et de brancher un fil sur le moins d'une batterie et l'autre sur le plus et idem pour le panneau solaire. 
Bien entendu il est recommandé d'ajouter un régulateur entre le panneau solaire et la batterie, ce que je n'ai pas fait car j'utilise assez de courant tous les jours pour que la batterie ne soit pas en surcharge et si jamais la batterie devait surcharger il suffit d'insérer un interrupteur ou un disjoncteur entre le panneau solaire et la batterie afin de couper l'alimentation. J'ai supprimé également le régulateur car il ne régulait plus rien et je préfère vérifier moi-même la charge de mes batteries et cela fonctionne depuis des années.

Mais il est possible également de relier plusieurs batteries entre elles pour avoir une plus grande capacité d'énergie et si le malheureux panneau solaire mettra plus de temps pour charger les batteries, elles se déchargeront moins vite également... si...si: c'est un certain Jacques de Chabanne, seigneur La Palice qui me l'a fait comprendre à travers ses multiples Lapalissades.
A part le prix d'un simple panneau solaire à partir de 100 à 150 € de vieilles batteries 12 Volts de 100 ampères achetée à la casse et des ampoules qui ne coûtent même pas 3 Euros pièce pour certaines, vous êtes paré pour réduire votre facture d'électricité et en plus vous ne risquez pas d'avoir le même problème qu'un certain Claude François qui a voulu redresser une lampe avec les pieds dans la baignoire... et qui finalement a abandonné définitivement.
Voici un plan très schématisé de mon installation solaire qui me fournit l’éclairage pour toute la maison;

 

Lire la suite

Comment vont les malgaches alors que le reste du monde est à l'arrêt?

18 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

En fait, comme je vis depuis plus d'une douzaine d'année à Madagascar, je me suis fait une petite idée de la façon de vivre des malgaches ou plutôt leurs moyens de survivre car la plupart d'entre eux n'arrivent pas au minimum vital et leur seul soucis c'est d'arriver à survivre jusqu'au lendemain car il ne connaissent pas le surplus, l’excédent ou l'épargne et quand ils arrivent à produire par exemple plus de riz qu'ils en ont besoin, ils sont souvent obligés de nourrir des cochons ou des poules avec car pour grand nombre de gentilés il est très difficile de se déplacer à cause des infrastructures routières qu'on appelle ailleurs les routes de l'impossible.
Et même s'ils ont la possibilité de se déplacer et d'emporter leur production, on leur fera une offre pour l'acheter au ras des pâquerettes. Ainsi j'ai fais moi-même l'expérience car je possède quelques buissons de baies roses , sachant que cette épice coûte une fortune en France. J'ai donc récolté cette année là plus de dix kg de cette épice et j'ai voulu allez chez un exportateur pour lui revendre ma production et il m'a fait une offre de 0,25 € le kg. 
Je lui ai fais comprendre que dans ce cas je lui faisais cadeau des dix kg de baies roses mais qu'il devrait aller les chercher dans la benne à ordure qui se trouvait non loin de là et où j'ai finalement préféré déverser toute ma production.
Dans les faits, dans la société gasy l'âge moyen de la population serait de 19,2 ans alors qu'en France cet âge moyen est de 41,4 ans. Et quand je me souvient de mon comportement dans ma jeunesse, je peux dire que je ne serai pas "sorti de l'auberge" s'il n'y avait pas eu des adultes sur qui je pouvais m'appuyer pour mon évolution personnelle.
Je me rend compte qu'il est beaucoup plus facile d'évoluer avec des repères d'adultes qui ont de l'expérience car avec une population très jeune, on ne peut pas vraiment avoir des repères basées sur le vécu des personnes "adultes" car elles sont très rares et on n'est pas apte à pouvoir trouver des solutions aux problèmes car l'expérience se construit avec le temps. Et vivre en harmonie avec d'autres peut poser des problèmes ou trouver des solutions et de ce fait on peut comprendre ce qui motive les gens à s’agglutiner dans les villes car c'est là qu'il y a le plus de travail et un espoir de vivre mieux car les occasions sont plus favorables qu'à la campagne à Madagascar.
A la campagne est obligé d'évoluer sans repères véritables en essayant comme le font beaucoup d'espèces végétales de développer des systèmes abiotiques ou antibiotiques c'est à dire à se frayer sa place dans un endroit qui convient avec toutes les possibilités offertes y compris  l'opportunisme sans règles bien définies ou de défendre âprement ce qu'on a réussi à produire car ayant trouvé une niche écologique qui convient il faut défendre coûte que coûte cet acquis quitte à faire appel à des méthodes... peu conventionnelles.
Sachant tout de même que le peuple gasy possède en général un caractère très social et très puéril, il ne faut pas non plus froisser sa susceptibilité car si on général les gasy vivent dans une pauvreté heureuse, leurs sentiments peuvent fortement se modifier devant des obstacles ou des incompréhensions.

 

Lire la suite

Croyez-vous qu'à part leurs fleurs et leurs fruits ce soit tout ce qu'elles ont a nous offrir les plantes?

17 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Bien entendu les plantes nous offrent pour certaines de belles fleurs d'autres des fruits savoureux mais quoi encore?
Moi aussi je croyais que c'était là tout ce qui pouvait attirer notre intérêt pour les plantes, puis ce matin je me mis à déambuler puis à buller avant que mon regard ne soit attiré par des couleurs des formes et la vision que peuvent nous apporter certaines plantes en plus des fleurs et des fruits.
Quand on se rend compte de l'ingéniosité dont est capable la nature pour devenir attrayante, cela touche au sublime. Telle la palette d'un peintre, la nature est capable de tant de prouesses et elle a tant de talent qu'on pourrait se demander si le grand arroseur de l'univers n'est pas tout simplement un artiste qui vaut tous les artistes de la terre.
Bien entendu il faut être sensible à tant de beauté et ne pas vivre sa vie en passant à côté de ces merveilles ou en s'inventant des beautés virtuelles.
Pour ma part je n'ai réussi qu'à immortaliser aujourd'hui autour de chez moi qu'un bien maigre butin comparé à ce que la nature peut nous offrir.

 

Lire la suite

Le Rommelbotz

16 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Certaines vieilles traditions ont la peau dure malgré qu'elles soient tombées dans l'oubli et ceci est valable aussi pour le Rommelbotz qui en est un exemple parmi bien d'autres.

Le Rommelbotz se voulait représenter un être effrayant, inconnu des jeunes de moins de cinquante ou soixante ans. Certainement issu d'une tradition celtique durant la période de la Pax romana qui dura près de 200 ans au début de notre ère.

En automne, à la campagne on avait l'habitude de déterrer les betteraves qui servaient en hiver à nourrir le bétail qu'on ne pouvait pas mettre en pâture à cause de l'herbe gelée ou de la neige. Et pour nous les gamins de l’Est mosellan où on connaissait des hivers rudes, c'était la fête car on en profitait pour choisir les plus grosses betteraves afin de les creuser délicatement pour en extraire la chair, puis d'y creuser des trous correspondants aux yeux aux narine ainsi qu'à une bouche grimaçante montrant des dents pointues. On déposait ce Rommelbotz devant la maison le soir après y avoir inséré une bougie allumée et on s'imaginait que cela ferait peur aux inconscients qui oseraient encore s'aventurer dehors la nuit tombée.

De nos jours ces vieilles traditions se sont "américanisées" et nous sont revenues sous le nom de Halloween avec une citrouille car la betterave d'antan n'a plus de raison d'être avec la nourriture prête à l'emploi pour nourrir les bêtes et qui nécessite bien moins de travail pour les éleveurs de nos jours.

Aujourd'hui tout se perd... même parfois la mémoire.

 

Lire la suite

Le Cèpe-fesses

15 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Hier mon fils est venu vers moi en m'apportant ce qu'il a appelé un cèpe- fesses.

Intrigué j'ai voulu voir ce qu'il m'apportait encore cette fois car il est devenu un chercheur émérite en espèces incongrues, fantastiques ou bizarre, quand ce ne sont des espèces de la flore qui lui apparaissent comme des monstruosités car du haut de ses sept ans il me pose tous les jours des milliers de questions et je pense que je préfère qu'il soit curieux de tout plutôt que bêtement instruit en apprenant ce qu'on veut bien lui apprendre.

Donc, cette fois c'est effectivement un cèpe car il a bien vu sous le chapeau que ce champignon n'avait pas de lamelles comme beaucoup d'autre espèces mais des pores et comme il ne poussait pas sur du bois ce ne pouvait pas être un polypore.

Ah ! il n'a pas fini de m'étonner et je préfère cela que d'avoir un gamin scotché toute la journée sur son Smartphone à jouer à des jeux idiots ou à demander à ses copains "té ou , tu fé koi?".

Bien entendu il s'instruit également sur les chaînes documentaires et il connait à peu près tous les animaux les plus communs qui existent sur la planète ainsi que leur régime alimentaire etc.

Mais en m’apportant ce champignon il m'a vraiment scié car je n'ai jamais eu l'occasion d'en voir un aussi suggestif et j’ai constaté qu’il n’était pas le seul car d’autres membres de son espèce font régulièrement apparition sous mes acacias et autres arbres. Malheureusement ce cèpe n’est pas un bon comestible car la saveur de sa chair est plutôt insipide.

 

Lire la suite

Madagascar vous intéresse ?

14 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Alors je vous conseille vivement d’aller visiter le blog de Patrice qui vous donnera des tas d’informations concernant ce beau pays rempli de contrastes et de tant d’endémisme qu’on se croirai sur une autre planète.

Patrice a employé les grands moyens afin d’être agréable à ceux qui veulent venir à Madagascar et vous trouverez sur ses pages beaucoup d’informations autant du côté administratif que pour se distraire et il vous en mettra plein les yeux concernant certains coins à ne pas manquer de visiter comme par exemple un endroit qui vaut tous les monuments du monde car ces monuments gigantesques vous les trouverez près de Morondave sur l’allée des baobabs avec une très belle photo.

Il suffit de cliquer sur ce lien pour rendre visite à Patrice

https://okzonemadagascar.com/

 

A PROPOS DE L'AUTEUR
OkZone

Bonjour, Mon prénom est Patrice et mon rôle est de rendre OkZoneMadagascar aussi utile que possible pour les gens qui vont à Madagascar. Bonne lecture.

Lire la suite

C'est quoi ce coronavirus ?

14 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

En fait, je ne suis pas médecin et je ne pourrai pas vous expliquer ce qu'est un virus, sinon, selon moi, un élément dans la balance qui gère la vie sur terre. En effet quand il y a une espèce invasive comme l'homme qui veut tout gérer et qui joue à l'apprenti sorcier pour favoriser et étendre sa supériorité sur les autres espèces qu'elles soient floristiques ou faunistiques, il est tout à fait normal qu'il y ait un frein pour rétablir un équilibre avant que le dérèglement ne soit irréversible.

Or, ce virus est en train de stopper la pollution à outrance que généraient les chinois... et autres en surproduisant et en inondant la planète de matériaux fabriqués à bas coût et ayant une obsolescence programmée qui vise à réduire délibérément la durée de vie d'un produit pour en augmenter le remplacement le plus vite possible afin de pouvoir faire tourner les usines et emmagasiner le maximum de bénéfices au détriment de la santé de la planète... 

Donc que ce virus soit arrivé accidentellement, ou qu'il ait été propagé intentionnellement, cela contribuera certainement à corriger l'imperfection de ce monde dans lequel l'homme évolue dans un premier temps, puis il corrigera peut-être une action non conforme pour le bien de la majorité du vivant.

Donc selon un certain Socrate qui vivait il y a bien longtemps, (juste pour dire que rien ne change vraiment et que ce n'est qu'illusion de croire que l'homme évolue).

il disait qu'on ne peut pas vouloir le bien et ne pas le faire (ou quelque chose de ce genre).

1er exemple : je mets du cyanure dans le café de ma conjointe en croyant que c'est du sucre ce qui est un fait d'ignorance.

2 -ème exemple : On me pousse et je casse un vase en tombant ce qui signifie qu'il n'y a pas d'intention ni d'ignorance.

3 -ème exemple : si je mets du cyanure dans le café de ma conjointe alors qu'on me menace d'une arme, on est dans le cas d'une obligation sans ignorance et sans intention de le faire.

 Ce qui veut dire qu'on peut faire le mal involontairement.

Donc si les chinois fabriquaient à outrance des produits à obsolescence programmée c'était intentionnellement mais peut-être étaient-ils également obligés de le faire pour pouvoir nourrir cette population toujours plus importante qui a l'heure actuelle mange déjà tout ce qui leur passe devant les yeux : chiens, chauve-souris, rats, serpents, insectes etc.

Bien entendu les mamamouchis qui gèrent le monde auraient pu régler la situation en créant volontairement une guerre comme cela se faisait dans le passé ou ce qui se fait encore couramment afin de réduire cette espèce qui prend le dessus sur tout ce qui est vivant que ce soit au niveau de la flore ou de la faune. Mais la bataille contre ce virus est plus "équitable" car il touche indépendamment autant les riches que les pauvres car il frappe à l'aveugle et permet de freiner indirectement à cause de sa propagation fulgurante cette folie de la surproduction et qui remet un peu d'ordre dans la logique qui veut qu'on ne devrait pas confondre la valeur d'une chose et le prix qu'on peut en tirer en maximisant tout et en déréglant aveuglément notre environnement.

Mais on pourrait écrire des livres concernant ce sujet... et des bibliothèques entières sur les bêtises qui conduisent les hommes dans des situations ubuesques. Mais l'homme aurait-il le choix sans revenir en arrière pour corriger ses erreurs.

Il est désormais trop tard... mais comme les Shadocks pompons, pompons de peur que si nous arrêtons de pomper quelque chose de pire puisse nous arriver...

 

 

 

Lire la suite

Qui a marché sur le fil Orange?

13 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Du jour au lendemain, rien ne va plus chez le fournisseur d'accès internet Orange Madagascar. Le coronavirus aurait-il rongé le câble qui relie L'île de la Réunion à Madagascar?  Bien entendu au bout de deux jours j'ai été aux nouvelles pour savoir si le cyber était encore relié à la toile... et j'ai compris d'après les explications que plus personne ne pouvait se connecter. C'était bien la peine que je désinstalle et que je réinstalle la clé qui me permet de me connecter.

Enfin, quand ça va mal... ça va mal, et il est inutile de brasser du vent pour rétablir la liaison. Il suffit de prendre son mal en patience et de semer des graines par exemple en attendant que des jours meilleurs reviennent.

Il y a tant de choses beaucoup plus utiles à faire que de rester des plombes assis devant son ordinateur. Et c'est justement quand on n'est plus en mesure d'être connecté qu'on s'en rend compte. Heureusement que je viens d'avoir ma commande que j'ai passé en France et qui me permet de me divertir avec des graines de toutes les couleurs ainsi que des spores de fougères arborescentes de diverses espèces et il en est de même des graines de bambous afin de bio diversifier au maximum mon environnement car je ne me sens vraiment à l'aise que dans mon écrin de verdure que je n'échangerai pas contre l'écrin contenant la plus belle pierre précieuse, car ce ne serait pour moi qu'un vulgaire caillou coloré sans valeur même si le prix en serait exorbitant.

Bien entendu comme j'ai reçu également mon nouveau lap top HP avec son Windows 10 qu'il faut naturellement activer en ligne, je me contente de transférer pour l'instant les milliers de fichiers photos etc. d'un vieux PC sur le nouveau portable (qui va ainsi se moquer des coupures de courant journalières) et si l'un des deux me lâche je pourrai encore me servir de l'autre.

Mais je me demande pourquoi je raconte tout cela, aurai-je tout de même besoin d'avoir une petite résilience et le fait de ne pouvoir me connecter m'aurait-il tout de même affligé tant soit peu?

 

Lire la suite

Un peu de couleur dans notre vie?

7 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

A l'heure ou le coronavirus est sur toutes les lèvres et dans toutes les préoccupations, peut-être serait-il bon de colorer un peu sa vie par des visions moins obscures et moins pessimistes.

J'ai donc empoigné mon appareil photo et j'ai immortalisé quelques fleurettes de mon  jardin d'Eden.

Il est vrai que je le fais régulièrement car toutes ces fleurettes ne se présentent pas au même moment de l'année et si certaines durent assez longtemps d'autres éclosent dès le lever du soleil et perdent leur parure avant la tombée de la nuit.

Bien entendu je ne connais pas toutes ces fleurs car je ne suis qu'un petit botaniste, et je ne demande qu'à apprendre car tant qu'on a des rêves, tant qu'on a des occupations et des projets la vie sera un long fleuve tranquille.

Donc si on veut vivre longtemps, il ne faut pas abandonner, il faut s'émerveiller jour après jour d'avoir la chance de pouvoir vivre simplement, ne serait-ce que dans notre petite niche écologique ou dans notre cadre de vie pour ceux qui ont besoin d'espace autour d'eux.

Voici donc une palette colorée de ce que j'ai dans mon petit Eden mais ce n'est qu'un faible échantillon car j'ai bien plus de fleurs que cela mais il m'est parfois difficile de trouver leur binôme.

 

Lire la suite

L'histoire que vous n'apprenez pas à l'école.

6 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Vous connaissez certainement mieux que moi l'histoire de France car je n'ai pas usé beaucoup de pantalons sur les bancs d'école.

Et pourtant, étant de nature très curieuse qui me porte autant à regarder par les trous de serrures que de découvrir le monde, il m'est venu à l'esprit de tenter une recette culinaire importée certainement par les Huns si ce n'est par les autres venus de l'Est et qui sont passés par la Lorraine et l'Alsace entre autre petits pays comme le Luxembourg et même la Belgique n'en déplaise aux gentilés de ces régions et à moi-même, né dans un sabot lorrain.

Vous connaissez certainement le plat régional de référence de l'Alsace: la choucroute.
On peut penser que cette préparation est venu de l'Est importée par les Huns car elle est apparu au Vème siècle en Alsace.

Comme vous le savez aussi les Huns ne se sont pas contenté de piller la France d'alors mais ils ont été bien avant cela chatouiller les chinois qui dès le 3ème siècle avant notre ère ont commencé à construire des murs pour empêcher ces invasions  de hordes sauvages. Et que mangeaient les chinois qui construisait ces murs? du chou fermenté qui se conservait dans la saumure et tout naturellement les huns qui voyageaient beaucoup ont emporté des choux dans leurs longs voyages car contrairement à ce qu'en pourrait penser, ils ne se nourrissaient pas que de viande mais également de chou qui se conservait dans des barriques en bois donc facilement transportable par n'importe quel temps car le chou donne de la force et éloigne les maladies.

Le chou est un légume riche en vitamines, il contient également des sucres fermentescibles et à l'abri de l'air il produit une lacto-fermentation. Donc le chou fermenté est aussi riche en vitamine C que du chou frais et contient en outre des vitamines B12 et PP.

Mais là ne s'arrête pas les effets bénéfiques du chou car il contient également des minéraux (potassium, calcium et magnésium) C'est un excellent allié de la flore intestinale et une source naturelle de fibres molles, faciles à digérer et bonnes pour le transit. Ainsi le chou fermenté est une extraordinaire source de bonnes bactéries qui viennent peupler votre microbiote. Qu'on appelle un probiotique naturel et au diable les compléments alimentaires... mais cela m'apporte quoi? Et bien cela renforce notre immunité. Mais vous croyez que cela s'arrêta à çà? Ben non je vais en rajouter une couche car ils auraient également un effet bénéfique sur différents troubles, digestifs, cervicaux, l'anxiété, l'humeur changeante, les hormones, le diabète et l'obésité, les maladie auto-immunes et allergies.

Cependant certaines personnes digèrent mal le chou, même fermenté alors il est de bon aloi d'être à l'écoute de son corps

Donc si elle a été bonne pour les chinois, les huns, les mongols, les alamans, les alsaciens, les lorrains, les luxembourgeois, les belges, les autrichiens et bien d'autres encore elle ne peut pas vraiment être mauvaise pour ceux résident  ailleurs..;

D'ailleurs voici ma façon de faire la choucroute:

J'achète du chou rond sur le marché, je le coupe finement puis je le place dans un saladier et je parsème légèrement de sel entre chaque couche de 5 cm de chou puis quand mon saladier est plein je met un couvercle fait de baguettes en bois et je verse un peu d'eau sur le tout et je couvre avec une assiette inversée afin que les bactéries qui vont travailler pendant quatre semaines soient à l'abri de l'air. Il se peut qu'il y ait un peu de moisissure qui se forme autour de l'assiette car l'étanchéité autour de l'assiette n'est pas parfaite, mais ceci n'est pas grave car il suffit de l'enlever au fur et à mesure.

Il faut également placer un gros cailloux sur l'assiette afin de faire pression sur le chou qui va diminuer de volume et laisser sortir son eau. Vous pouvez au fur et à mesure rajouter du chou selon la disponibilité de la place et ce chou se conserve pendant un an sans obligation de le placer au réfrigérateur tant qu'il est à l'abri de l'air et vous pouvez en disposer quand vous le désirer en re-mélangeant du chou frais avec du chou fermenté afin  d'avoir toujours une réserve.

Vous pouvez manger de la choucroute crue ou cuite en sachant que les bienfaits du chou seront renforcés si vous la mangez crue en salade par exemple.
Mais vous pouvez également manger la choucroute avec du poisson si vous ne
mangez pas de viande rouge et autres cochonneries.

Voici une photo de ma procédure pour faire de la choucroute:

 

 

Lire la suite

Une mauvaise herbe si bonne pour la santé

5 Mars 2020 , Rédigé par MADAGASTON

Dernièrement je suis tombé sur un article vantant les mérites du Pourpier sauvage (Portulaca oleracea) une plante envahissante qu'on peut trouver aussi bien sur les terrains vagues qu'entre les trottoirs et les immeubles car elle se contente même de sols très pauvres. Mais il lui faut du soleil et se contente de très peu d'eau.

Les cultivateurs la chassent à grands coups de désherbants et autres produits chimiques, mais c'est pourtant une plante miracle car elle contient des tas de bonnes choses pour notre organisme.

Les petites feuilles du pourpier sont très riches en oligo-éléments, en potassium en calcium et en magnésium qui sont très abondants.Il est riche en vitamine C et autres diverses vitamines du groupe B. Et pour ne pas être en reste il est réputé pour ses acides gras oméga 3. De ce fait, il est consommé en Crète et fait partie du régime crétois.

Si cette plante est considérée comme une mauvaise herbe, elle est pourtant comestible et nutritive on en trouve un peu partout que ce soit en France ou à Madagascar et elle se reproduit très facilement soit par ses graines soit par bouturage.

Pour reconnaître le pourpier, c'est facile car c'est une plante qui étale sur le sol ses tiges rondes de couleur vertes, teintées de rouge-bordeaux et ses feuilles sont petites, vertes et charnues et comportent de petites fleurs insignifiantes jaunes ou roses.

En ce qui concerne ses préparations culinaires, étant croquant, un peu acidulé, on peut le déguster cru ou cuit. Même les tiges sont comestibles on peut même utiliser les feuilles pour décorer un plat de crudités ou intégrer ses tiges et feuilles coupées en morceaux dans une omelette par exemple ou en crudités.

Pour ma part j'ai coupé tiges et feuilles en petits bouts et j'ai fait macérer dans du vinaigre blanc et de l'eau en ajoutant des clous de girofles des feuilles de laurier et des grains de poivre comme pour les cornichons.

 

Lire la suite
<< < 10 20 21 22 23 > >>