Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar

Tacatac…tacatac... voilà les tacos

1 Août 2021 , Rédigé par MADAGASTON Publié dans #CUISINE

Hier samedi, j’ai été abandonné par tout le monde car mes deux belles sœurs ont profité comme d’habitude de leur week-end pour aller dépenser le montant de leur paye de la semaine et Sergine, ma femme a emmené Kévin et son cousin qui est en vacances chez nous actuellement chez ma belle-mère dans la brousse à dix km. Je me retrouve donc seul à la maison et que faire quand on a fait ce qu’on fait tous les jours et qu’il reste du temps libre. Comme je ne suis pas un adepte du sport à la télé et comme je n’ai pas envie de laisser la maison sans personne pour la garder, je me suis dit que c’était peut-être l’occasion de faire des essais en cuisinant le repas du soir. Et pour ne pas tomber dans la facilité en faisant bouillir un paquet de pâtes ou un bol de riz, j’ai décidé d’aller chercher du côté du Mexique une recette qui devrait plaire.

J’ai entendu dire que les fameux tacos mexicains faisaient fureur en France depuis les années 2000 et même si ces tacos ne ressemblent plus guère aux tacos mexicains qui étaient à l’origine selon certains des genres de tortillas cuites sur des pierres chaudes pour les travailleurs des champs. Pour d’autres cela ressemblait étrangement aux charges explosives des mineurs dans les mines d’argent. C'est-à-dire des morceaux de papier qui contenaient la poudre que les mineurs inséraient dans les trous pour faire exploser la paroi rocheuse. Ils appelaient ces tacos taco de minero (taco de mineur). On ne sait pas si les tacos qui pouvaient être garnis de viande ou autre n’étaient pas également bien tartinés de piment qui faisait exploser le palais de ceux qui en mangeaient.

Bien entendu, des recettes de tacos il y en a tellement, et les recettes varient selon les modes de cuisson ou selon la composition et la forme de la pâte. Pour ma part, j’ai décidé de faire des espèces de petites tartelettes inspirés de la recette des tacos en mélangeant cent vingt grammes de farine de maïs tamisée avec quatre vingt grammes de farine de blé tamisée également. Puis j’ai ajouté une cuillère à soupe d’huile d’olive, du sel et de l’eau jusqu’à obtention d’une pâte assez sèche mais malléable que j’ai laissé reposer pendant une demi-heure dans un endroit tempéré. Puis j’ai l’aide avec des bords d’une tasse, j’ai découpé des portions cylindriques après avoir naturellement étalé ma pâte autant que je le pouvais à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

Il ne restait plus qu’à faire cuire des carottes, des pommes de terre, des oignons, une betterave rouge, deux poireaux un morceau de gingembre râpé etc. ;. Mais tout cela séparément dans une cocotte minute afin de pouvoir tout réduire par la suite en purée et j’ai disposé tous ces ingrédients sur mes tartelettes que j’ai dressées sur un plat. Bien entendu ne prétendant pas être un grand chef de cuisine, j’ai été ravi par la façon dont ma famille qui était revenue de la brousse s’est jeté sur mes tartelettes qui n’ont pas fait grand feu.

Exemple d'une des assiettes de tartelettes garnies de légumes très variés réduits grossièrement en purée à l'aide d'une fourchette.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Merci Gaston pour tes recettes originales tres "revisitées" qui méritent d etre suivies, ca donne envie !
Répondre