Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar

La teinte du Cortinaire couleur de rocou

7 Juillet 2021 , Rédigé par MADAGASTON Publié dans #CHAMPIGNONS

Lorsque je résidais encore en France j’avais découvert une place où poussait le très toxique Cortinaire couleur de rocou appelé parfois aussi Cortinaire des montagnes mais il pousse également en plaine son binôme est: Cortinarius orellanus. J’avais pris les coordonnées sur mon GPS afin de pouvoir retrouver la place où croissait cette espèce afin d’en prélever un ou deux spécimens à chaque exposition de champignon que je réalisais lors de la grande saison fongique en septembre-octobre. Cette place de quelques mètres carrés fournissait en grand nombre ces champignons mais à part cette place, je n’en ai trouvé que rarement ailleurs.

Avant de venir à Madagascar je ne savais pas ce qu’était le rocou qui a inspiré un mycologue à nommer ce champignon d’après la couleur des graines contenues dans des capsules garnies de poils rouges. En effet les graines du rocouyer sont entourées d’une substance d’un rouge sombre bien spécifique et naturellement que cela ait inspiré ce mycologue en pensant que les amérindiens s’en servaient pour se peindre le visage et le corps, il n’y avait qu’un pas. Mais d’après la littérature ce serait plutôt la terre ocre rouge qui servait aux indiens d’Amérique centrale à s’enduire le corps avec cette terre. Car ils faisaient leurs peintures rouge avec du sulfure de mercure et de l'oxyde de fer, ce qui a conduit  à l’époque les blancs à désigner les amérindiens de peaux rouges. Par contre les peuples indigènes d’Amérique du sud auraient bien utilisé depuis des millénaires la bixine et l’oreline, deux colorants tirés des graines du rocouyer qui  auraient servi de protection contre le soleil ou les piqûre d’insectes ainsi que pour colorer les tissus ou la céramique.

Pour ma part, je distribue ces fruits aux gamins qui se font une joie de se barbouiller de rouge avec les graines. On peut s’en servir comme rouge à lèvres ou pour teinter ses cheveux mais la coloration part au premier lavage. Bien entendu il y a des tas d’aliments qui sont coloré avec cette substance qui entoure les graines et cette substance contiendrait même du béta carotène. Et aurait d’autres vertus. En effet le rocouyer est aussi employé en phytothérapie et en plus du carotène il contiendrait également du sélénium. Avec ses propriétés antioxydantes  qui permettent de ralentir le vieillissement cellulaire, je me tâte pour savoir si je ne vais pas me faire des tisanes avec des feuilles de cet arbre, puis d’agrémenter ma viande de lapin avec des racines de cet arbre et pourquoi pas teinter le tout avec la substance rouge qui entoure les graines et qui a une petite saveur de muscade.

En effet j’aurai bien espéré pouvoir prolonger ma vie encore de quelques centaines d’années, sauf que d’un autre côté je sais très bien que les propriétés bienfaisantes des plantes peuvent s’avérer également dangeureuses car une surdose est toujours possible. C’est un peu comme si on passe sous une échelle et qu’on trouve un billet de cent euros en dessous… Mais il se peut très bien aussi que le peintre qui se trouve sur l’échelle renverse son pot de peinture glycérophtalique et que vous soyez noyé de la tête au pied d’une belle couleur brun-rouge, couleur des graines du rocouyer.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article