Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar

Connaissez-vous la fable de l’Agaric et du lapin ?

5 Juillet 2021 , Rédigé par MADAGASTON Publié dans #CHAMPIGNONS

Il était une fois un vieux retraité français qui a décidé de s’expatrier sur la côte-Est de Madagascar et comme tout retraité qui se respecte il décida de faire un élevage de léporidés. Bien entendu qui dit lapins dit aussi litière à débarrasser et comme ce vieux retraité est plutôt un vieux Brad en piteux état plutôt qu’un fringant Brad Pitt, il se consacre à l’étude de la nature et comme il est curieux de nature, il lui arrive de découvrir des champignons parfois sur le fumier de lapin qu’il prend soin d’étendre aux pieds de ses nombreux arbres et autres plantes qu’il met en terre jour après jour. Bien entendu il ne plante pas des arbustes et autres uniquement dans l’espoir de trouver des champignons sous ces arbres mais pour créer une biodiversité qui devrait favoriser l’apparition d’une faune et d’une flore qui ne manquera pas de redonner un cadre de vie plus diversifié que celui qui existe et où l’homme avait réussi à raser en quelques centaines d’années tout ce que la nature avait mis des millions d’années à créer. Donc pour en revenir à notre champignon découvert sur ce fumier de lapins, d’après les critères macroscopiques qu’on peut facilement observer, il parait évident que ce champignon fait partie de la famille des Agarics car il laisse entrevoir entre ses lames des tons rosés et ce n’est pas dû au fait qu’il lui arrive d’arroser ses plantations mais plutôt à la couleur rose des spores.

Et chose étonnante, cette espèce de la flore fongique ne sent pas le fumier de lapin comme on pourrait se l’imaginer mais plutôt une douce et légère odeur d’amande. Il est vrai que pour les champignons, parfois il est difficile de les déterminer car rien ne ressemble plus à un champignon qu’un autre champignon et ce sont les structures microscopiques ainsi que la forme et la couleur des spores qui permettent la plupart du temps de différencier les champignons. Souvent, les champignons ont des préférences sur certains sols ou sur certains supports et souvent aussi ils sont nettement inféodés à des essences très strictes et il est vain de chercher par exemple une espèce sous un épicéa si cette espèce est inféodée au mélèze.

D’autres espèces par contre ne sont pas capricieuses et on peut autant les découvrir sous des feuillus que sous des conifères. Sachant toute fois qu’il aura des espèces qui préfèreront des sols calcaires alors que d’autres espèces se satisferont plutôt de sols siliceux ou autres. Je ne pousserai pas davantage le risque de déterminer ce champignon car sachant que Madagascar est le pays par excellence de l’endémisme dans tous ses états et je laisserais plutôt le soin à des mycologues confirmés de pousser plus avant la curiosité concernant l’étude des champignons poussant sur la litière de léporidés blancs aux yeux rouges… oui je sais que la couleur des yeux et des poils de lapins n’ont rien à voir avec les champignons… et pourtant, des études plus poussés pourraient nous réserver des surprises auxquelles ont ne s’attendait pas du tout car ce sont parfois les choses les plus incongrues qui font les grandes découvertes.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article