Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar

Qui sème bien, récolte des biens

13 Juin 2021 , Rédigé par MADAGASTON Publié dans #FRUITS

En principe, les biens font partie d’un patrimoine et il n’y a pas de patrimoine sans propriétaire.

C’est quoi un bien ? Un bien peut avoir deux  sens, à savoir un bien mobilier, qu’on peut donc voler ou se faire saisir par un huissier et les bien immobiliers qu’on ne peut pas bouger comme des immeubles mais aussi des immeubles par nature comme le sol et tout ce qui y est fixé comme les arbres.

On peut se faire voler des meubles, de l’argent etc. mais il est rare qu’on vienne vous voler un terrain ou un arbres, même s’il m’est arrivé maintes fois étant gosse d’aller voler des pommes ou des cerises sur un arbre. Je n’étais tout de même pas capable de voler toutes les pommes d’un arbre, car lorsque j’avais englouti autant de pommes que mon ventre pouvait en contenir et que j’avais rempli mes poches avec des pommes il en restait bien plus encore que j’aurai pu en manger pendant toute une année.

En effet, je me souviens que plus tard lorsque j’avais mes propres pommiers, je récoltais des seaux pleins de pommes que j’entreposais pour l’hiver mais il en restait encore beaucoup sur les arbres. Il m’arrivait même de faire du jus de pomme mais là encore je ne pouvais pas consommer la totalité de mes productions.

Ici, sur la côte-Est de Madagascar où il est possible de planter des tas d’arbres fruitiers, je me suis engagé à semer les graines du bien et je récolte naturellement déjà les fruits du bonheur, saison après saison.

Depuis un mois, j'ai déjà rempli plusieurs paniers de grenadelles (fruits de la passion) avec lesquels je produis du jus que je ne me lasse pas de boire tous les jours. Bien entendu je récupère soigneusement les graines de ces fruits que je sème au vent et si certains se propagent sur le terrain du voisin, je n'en fait pas un drame car ces fruits sont toujours les bienvenus et si cela peut nourrir d'autres personnes, ou animaux, j'aurai au moins essayé de payer ma dette concernant mes larcin lorsque j'était bambin.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article