Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar

Le charme particulier de mes roses du désert

27 Juin 2021 , Rédigé par MADAGASTON Publié dans #FLEURS-PLANTES

Bien que cette plante trouverait plutôt des conditions de vie plus adaptées dans des zones désertiques, ici sur la côte-Est de Madagascar où les pluies nocturnes sont assez fréquentes, elle arrive à s’acclimater avec son tronc en forme de bouteille et ses fleurs presque aussi grandes que l’arbre lui-même.

Régulièrement, l’un ou l’autre de mes petits arbres qui portent le binôme de Adenium obesum s’ornent  de belles fleurs qui ont une vague ressemblance avec des roses d’où son nom vernaculaire de rose du désert.

En fait, je me demande, si par leur capacité d’adaptation les plantes n’auraient pas une forme de conscience. Bien loin de moi l’idée de les mettre sur un canapé afin qu’elles me confient leurs secrets, et pourtant, mes d’observations me confirment souvent que les plantes disposent d’une espèce d’intelligence et même si elles sont ancrées dans le sol avec une impossibilité de se déplacer afin d’optimiser leurs  conditions de vie, les plantes ne manquent pas d’imagination afin de faire face  aux aléas de leur vie. Ainsi pour nous, si nous mettons de l’argent de côté que ce soit dans une caisse d’épargne où sous notre matelas, L’Adenium pour qui l’eau est vital dans son aire de répartition naturelle, stocke l’eau dans son tronc qui est en forme de bouteille.

Bien entendu, l’évolution de cette espèce a trouvé cette façon de survivre en temps de pénurie d’eau mais elle est capable aussi de supporter chez moi des périodes de pluies abondantes tant qu’elle ne se noie pas. Pour l’instant mes petits adoniums ne dépassent pas les quinze à vingt centimètres de haut mais ces arbustes peuvent atteindre plus de deux mètres de haut dans de bonnes conditions.

Ici ces plantes font usage de séduction afin que je leur rende visite le plus souvent possible afin de les protéger contre d’autres espèces qui pourraient envahir leur niche de vie au soleil que je leur ai offert.

Ah oui j’oubliais de dire que ces plantes sont également capables de se défendre seules grâce à leur latex toxique au cas ou un zébu ou autre brouteur oserai manger par inadvertance leurs feuilles ou leurs branches. D’ailleurs certaines tribus d’Afrique utilisent le latex de cette plante pour empoisonner leurs flèches et les feuilles de cet arbre sont broyées et utilisées pour la pêche en empoisonnant l’eau et les poissons remontent à la surface; donc faciles à attraper.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article