Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar

Mon couvert floristique et faunistique à Madagascar (étape 2)

25 Mai 2021 , Rédigé par MADAGASTON Publié dans #LA VIE A MADAGASCAR

Suite l’article concernant la faune et la flore de ma niche écologique que je suis en train de concevoir sur la Côte-Est de Madagascar, loin de moi l’idée de vouloir créer un zoo ou un parc naturel, mon désir est simplement de m’entourer de toute forme de vie qui voudra bien s’inviter dans mon environnement.

Un de mes citronniers issus de graines d'un citron que j'ai semé et qui porte déjà de biens beaux fruits qui me permettrons pour certains d'assaisonner mes crudités et si d'autres personnes ou certaines espèces animales peuvent en profiter aussi, cela me ravira car j'aime partager. Au moins quand mon heure aura sonné et que je sois obligé de laisser ma place il restera un peu de moi-même.

Je considère qu’il devient important à mes yeux de permettre des interactions entre la végétation et le monde animal dont je fais partie moi-même. En effet je fais partie de la vaste famille des mammifères que contestent pas mal d’hommes qui pensent qu’ils sont supérieurs aux autres animaux car ils sont le gratin sur le dessus du panier des prédateurs.

C'est incroyable comme cela pousse vite ici sous les tropiques car des graines de cotonniers que j'ai récupéré sur un arbre ont donné en un an des jeunes cotonniers de plus d'un mètre de heut pour certains et qui portent déjà des bourgeons prêts à fleurir.

 

Sachant que la biodiversité d’un lieu est fonction des différentes espèces, je fais mon possible pour introduire le maximum d’espèces diverses afin de les associer aux espèces déjà présentes. Restaurer la diversité du vivant, voilà mon objectif. Et si cet engagement peut paraitre comme le travail du colibri qui apporte sa goutte d’eau pour éteindre un feu de forêt, je n’en ai cure, car ce qui m’intéresse le plus, c’est que cela m’apporte un sentiment de sérénité, une envie de continuer à exister non pas pour moi mais pour la chaîne du vivant qui me lie à la nature.

Un de mes corossoliers

(Annona muricataqui donnera certainement des fleurs et des fruits qui attireront les insectes ainsi que des oiseaux et peut être même des caméléons qui sentent bien que les insectes sont attirés par des fleurs et des fruits et je ne parle pas des autres frugivores

A l’heure où on favorise la monoculture tout azimut, je suis pour la variabilité du monde du vivant sous toutes ses formes et non pas au bricolage du génome a des fins de convoitise. La biodiversité comme je la vois sont d’établir une interaction entre les différentes formes de vie et laisser la nature évoluer librement sans vouloir artificiellement en tirer le maximum de profits.

Il faut bien se rendre compte que la diversité des espèces vivantes forment des écosystèmes qui forment la biosphère dont nous dépendons et sans laquelle nous ne serions plus de ce monde. Tout s’emboîte dans la nature par sa diversité génétique.

La citronnelle (Lemon gras) offre une excellente boisson glacée qui peut être considéré comme du Lemon tea ou tout simplement en infusion selon les goûts.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article