Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le paradis à Madagascar

La vacuité, un vide plein de rien.

3 Janvier 2021 , Rédigé par MADAGASTON Publié dans #REFLEXIONS

Mon cousin Daniel vient de me dire qu’il est en train de lire un livre traitant de la vacuité et autres pensées un peu orientées vers l’orient.

Pour ma part, je n’y comprends absolument rien dans les philosophies bouddhistes et autres mais je me fais ma petite idée et je pense que des hommes manipulent d’autres hommes afin de les dominer. Vous voulez un exemple bien concret concernant une des nombreuses religions au monde ?

Donc en l’an 1163 un évêque a eu l’idée de construire un édifice qui devait impressionner la plèbe qu’on peut appeler de nos jours les « mougeons » (mi-moutons qu’on tond, mi pigeons qu’on plume).

Etant donné que les évêques régnaient sur de vastes terres, ils prélevaient l’impôt et comme ils ne dépensaient pas beaucoup, ils avaient des coffres qui débordaient d’or et autres richesses. Donc l’un de ces évêques eut l’idée de construire une cathédrale immense à Paris non pas pour faire croire au Père Noël mais pour démontrer la puissance d’un Dieu qui règnerait sur la terre comme au ciel.

Mais il advint que la météo ne fut pas clémente durant les années de construction et les fonds commencèrent à manquer. Les ecclésiastiques ne sachant plus à quels saints se vouer eurent une idée de génie. Ils firent fabriquer des bougies et répandirent la nouvelle que désormais pour pardonner les péchés qui avaient été commis ou ceux qu’on voulait commettre (par exemple un adultère) il suffisait d’acheter un bougie, de l’allumer et de la laisser se consumer pour que le péché soit absous définitivement… bien entendu si on avait commis deux ou plusieurs adultères il fallait autant de bougies que d’adultères afin que tout soit pardonné. Donc notre Dame de Paris a été construite en partie avec de l’argent récolté grâce à des péchés et pour que des péchés comme les adultères ou autres crimes soient encouragés par ces ecclésiastiques il n’y a qu’un pas.

Mais pour en revenir à nos mougeons, certaines personnes ne se sentent pas bien dans leur peau. Leur esprit est vide. Elles n’ont envie de rien. Tout leur est trop. Faire des efforts c’est trop. Avoir une relation c’est trop. Quand on leur fait une remarque c’en est trop. Leur esprit est vide, leur cœur est vide comme la bouteille de whiskey qu’ils viennent d’avaler. Leur vie est vide de sens et rien ne les intéresse.

Si ces personnes sont à plaindre, il existe néanmoins des solutions pour faire face et ne pas laisser filer sa vie en n’étant rien, en ne faisant rien, en ne valant pas les chaussures qui leur permettent de traîner des pieds.

Parfois ce sont des stars qui ont leur nom tout en haut de l’affiche comme l’était un certain Charles Aznavour qui lui a bien rempli sa vie par contre. Mais d’autres après avoir tout vu, tout lu, tout bu, tout eu, se sentent inutiles et se laissent glisser sur la pente du néant en allant se perdre dans des plaisirs futiles et souvent même dans des plaisirs qui les conduisent à des états capables d’altérer les activités neuronales avec des conséquences physiologiques et psychiques.

Bien entendu je ne suis pas psychologue et je ne pourrai pas apporter de remède pour ce genre de cas désespérés. Par contre, je sais que pour avoir eu une vie bien remplie en n’essayant pas de courir après des chimères ou de décrocher des pompons, lorsqu’on a des occupations qui nous plaisent, des hobbies, des envies de changer le monde, un cœur à offrir, un esprit à cultiver, une envie de laisser autre chose après son cheminement dans sa vie que la trace de ses pas… alors sa vie n’aura pas été empreinte de vide.

Merci de continuer à me considérer comme un indécrottable nihiliste.

Cet arbre mort qui tend ses ranches vers le ciel comme pour le griffer n'est pas mort car de nombreux microorganismes habitent cet arbre et le transformeront en matière qui permettra de nouvelles vies.

Ainsi le mystère de la vie se répète depuis la nuit des temps et quand il n'y aura plus de vie sur terre, qui sait si des acides aminés ne seront pas expulsés dans l'univers pour créer d'autres organismes vivants après ce que nous considérons comme des millions d'années lumière... Mais je ne suis qu'un doux rêveur dont les neurones dérapent parfois de leur voies.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Chuuut, faut pas vendre la mèche ; mes ancètres patronymiques ont dû faire de bonnes affaires en vendant des chandelles à ces bluffeurs de prêtres - à toutes les époques faire semblant de croire et béler avec les autres a toujours paru avantageux - et peut-être même ont-ils incité leur prochain à pécher pour en vendre davantage encore !
Que nenni ! je crois plutôt qu'ils étaient " shipchandler " dans le port de Quentovic sur la Canche.
A part ça je crains fort que le nihilisme fasse partie de Tout le toutim et que la vacuité soit absolument pleine, telles les formes insolites qui apparaissent entre les branches sur fond de ciel quand on regarde " autrement " la silhouette d'un arbre.
Se rappeler que " L'éloge de la fuite " n'a pas été écrit par un plombier Polonais évidemment catholique frénétique, qui cherchait du boulot et que la recherche de ce qui se passe dans son propre espace intérieur ne se découvre que quand on commence à s'y intéresser vraiment, et que la plupart des religions sont effectivement des sectes qui ont réussi, par conséquent de vastes entreprises de pouvoir et d'escroquerie de masse où la spiritualité n'est guère qu'un faire valoir ( un prétexte qui, si par malheur un individu naïf au lieu de le considérer comme une découverte perso et une aventure intime, commençait à en dérouler le fil tout en le faisant savoir autour de lui comme à sa hiérarchie religieuse conduit généralement à l'asile et surtout au bûcher et parfois à la sainteté ... posthume en général ) !
Je reste persuadé, comme les sciences qui étudient le cerveau tendent à le démontrer, qu'on peut être tout à fait lucidement anarchiste et pour le moins " dubitatif " en face des manipulations au nom des " valeurs " qui nous environnent, et tout à la fois en capacité de s'intéresser objectivement à la spiritualité sans tomber dans l'addiction à une " croyance " quelconque.

Merci Gaston qui tout en étant " éveilleur de conscience botanique " fait aussi de la philo comme Monsieur Jourdain faisait de la Prose !
A tous je souhaite sincèrement la meilleure année qu'ils puissent avoir ( je ne suis guère sentimentaliste préférant la sensation aux sentiments papier collant ), restez en éveil car pour les deux tiers cette nouvelle année sera dans la CONFINUITE de la précédente ...
Répondre
D
Belles pensées. Non Gaston tu n es pas nihiliste. Quant a moi, je cherche simplement a comprendre ce que disent les philosophes religieux je ne parle pas de leurs pratiques mais de leurs pensées, les bouddhistes ne croient en aucun Dieu et ont leur propre vision du monde et d autres philosophies/religions en ont une autre. En fait je cherche a comprendre si la spiritualité a encore une place dans nos sociétés modernes, je pense que oui car le materialisme poussé a l extreme, la nature qui nous montre sa beauté et nous offre ses fruits mais aussi sa puissance et ses catastrophes, amene l humanité a changer et se poser des questions plus fondamentales de leur courte exustence.
Bonne journee pleine de couleurs et de joie !
Répondre